Chauffage piscine : solaire et pompe à chaleur

Que faire pour tenter de profiter au maximum de sa piscine ? Il existe de nombreuses solutions pour chauffer une piscine en basse saison ou en intersaison et lui apporter les calories nécessaires pour compenser une météo médiocre. Il est avant tout extrêmement important de rappeler que les déperditions calorifiques d'une piscine s'effectuent essentiellement à la surface du plan d'eau (environ 80 à 85 % des déperditions totales).

Il est donc indispensable, avant de songer à chauffer l'eau d'un bassin, de limiter au maximum ces déperditions en utilisant une couverture de protection.
 

Échangeur sur chauffage solaire ou sur pompe à chaleur maison 

Il permet d'utiliser par l'intermédiaire d'un échangeur en Titane une source de chaleur existante, constituée en général par le circuit du chauffage central à eau chaude de l'habitation. Cette option est logique et rationnelle puisqu'elle permet d’exploiter la puissance disponible de la chaudière de la maison en période de faible utilisation (dans le cas d'une piscine de plein air).
 
L'installation est simple, relativement peu onéreuse, pour autant que la source chaude ne soit pas trop éloignée du groupe technique de filtration. Pour éviter de transporter une eau relativement chaude et de risquer ainsi des pertes de calories importantes, l'échangeur doit être placé près de la source de chaleur.
 

Les pompes à chaleur

Installées dans plus ou moins 80% de nos piscines, elles transfèrent les calories de l’air dans le bassin pour en faire monter la température. Cela permet d’atteindre un rendement 4 à 5 fois supérieur aux autres modes de chauffage. Cependant, elles doivent brasser beaucoup d’air et ceci peut entraîner des nuisances sonores. On veillera donc à bien choisir leur emplacement.
 
Au final, même si la montée en température se fait progressivement la pompe à chaleur est à l’heure actuelle le principe le plus économique et le plus écologique pour chauffer son bassin de manière efficace.
 

Une semaine. C’est en moyenne le temps qu’il faut à une pompe à chaleur pour augmenter la température de l’eau de 20 à 28 degrés.

4… C’est le rendement énergétique d’une pompe à chaleur : elle restitue 4 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

+2 degrés c’est l’augmentation de la température de l’eau traversant une pompe à chaleur.

Économie d’énergie, haut rendement et empreinte écologique réduite : la pompe à chaleur s’impose dans la plupart des cas comme la solution idéale pour chauffer l’eau de votre piscine. Elle vous permet en plus de prolonger le plaisir.